Mieux connaître la SEP pour mieux appréhender son rôle de soignant en rééducation

Objectifs

La complexité des formes cliniques de cette maladie et la grande variabilité de son évolution potentielle font qu’il est difficile de disposer de repères précis sur celle-ci, ce qui peut poser problème dans la l’élaboration d’une stratégie thérapeutique ou médico-sociale ainsi que dans l’accompagnement de ces personnes. Une meilleure connaissance de la maladie et de ses  multiples aspects ainsi que de leurs incidences sur les situations potentielles de handicap, permettra aux professionnels des équipes de rééducation de décliner des attitudes thérapeutiques ajustées aux stades évolutifs de la maladie dans les diverses situations du quotidien du soin.

Public concerné

Contenu

La SEP aujourd’hui – de quoi parle-t-on ?

- idées vraies et fausses sur la SEP …

- de l’épidémiologie aux aspects divers de la maladie et de ses origines

- les formes cliniques actuelles : bénigne, rémittente ou récurrente, secondairement progressive ou primitivement progressive … et plus globalement quelles évolutions peut – on envisager ?

- quels traitements aujourd’hui pour la maladie et quelles voies de recherche ?             

SEP et soins de rééducation – pourquoi ? Quelles propositions thérapeutiques en fonction des stades évolutifs de la maladie ?

Les stades évolutifs de la maladie : l’EDSS – un index rapide permettant de situer le stade évolutif

- objectifs possibles au stade de la déambulation

- objectifs potentiels au stade la perte de la marche

- SEP au stade avancé : que proposer ?

Focus sur certains déficiences te incapacités spécifiques

- fatigue : aspects particuliers de la fatigue et incidence sur l’organisation des soins et les programmes de rééducation – quelles stratégies possibles pour face à la fatigue ?

- déconditionnement physique et SEP : quels moyens en rééducation pour y remédier et incidences dans les soins ?

- les troubles de la régulation du tonus musculaire dans la SEP : hypertonie, spasticité … ce qu’il faut savoir sur les stratégies thérapeutiques et les moyens physiques que l’on peut employer

- troubles vésico-sphinctériens dans la SEP : comprendre les troubles neuro-urologiques pour mieux accompagner les stratégies thérapeutiques                    

La face cachée de la maladie : troubles dysexécutifs cognitifs et comportementaux

- troubles cognitifs et SEP : incidences dans la vie quotidienne et le soin

- troubles exécutifs et SEP : quelles incidences dans le quotidien

- troubles de la cognition sociale et SEP : nouvelles connaissances et incidences dans le quotidien et la relation

Formateur

Sous la responsabilité pédagogique d J-François MULLER – Cadre supérieur de santé - Directeur d'ALISTER formation - Mulhouse

2017
   
Durée et horaires : 1,5 à 2 jours
Tarif : nous consulter
2018
   
Lieu et dates:
Durée et horaires : 1,5 à 2 jours
Tarif : nous consulter
DPC :
FIF : Orientation 31