La bientraitance comme moteur de l'accompagnement et du soin à domicile

Objectifs

L’accompagnement et le « prendre soin » tout particulièrement dans l’intimité du domicile ne vont pas de soi. Ils requièrent en effet une qualité de relation fondée sur la considération que l’on a pour l’autre et la capacité que l’on a d’accueillir sa singularité et de prendre en compte ce qui est important pour elle.

Ces attitudes sont les clefs de la « bientraitance », moteur alors de l’accompagnement et du soin à domicile.

Cette formation particulièrement riche a pour objectif de faire bien comprendre ce qu’est le concept de « bientraitance » afin de pouvoir l’intégrer dans les pratiques du quotidien.

Contenu

Jour 1

Cette journée est essentiellement consacrée à une réflexion sur la pratique de l’aide et des soins à domicile. Elle conjugue des apports de connaissances et des échanges entre les participants.                La journée se déroule à partir d’un certain nombre de questions :

- qu’est-ce que l’éthique du quotidien dans les métiers de la relation à l’humain malade ou dépendant ?

- qu’est-ce que prendre soin d’une personne et quelle distinction y a-t-il avec lui faire des soins ?

- qu’est-ce que la fragilité de l’humain, la vulnérabilité ?

- qu’est-ce que la « bientraitance » ? Pourquoi a-t-on éprouvé aujourd’hui la nécessité d’avoir recours à cette nouvelle notion ? Comment peut-on définir la banalisation de l’humain, la malveillance, la maltraitance ?

- à quelles valeurs et qualités professionnelles est-il utile de se référer pour prendre soin de l’être souffrant ? Mais également, pour prendre soin de soi et prendre soin de nous et de nos organisations lors du travail en équipe ?

Jour 2

Cette seconde journée sera consacrée aux prolongements concrets des réflexions menées durant le premier jour. Le déroulement de cette journée s’appuiera, essentiellement, sur des situations d’aide et de soins à domicile amenées par les participants et l’intervenant.

Présentation de situations d’aide et de soins à domicile en vue :

- de repérer les différentes composantes d’une situation, sa complexité,

- de proposer des regards croisés, des interprétations diversifiées,

- d’identifier les facteurs de bientraitance ou de maltraitance et d’en débattre,

- de repérer les exigences associées au travail en équipe ; à son organisation, à la complémentarité des professionnels, à ce qui contribue au bien-être au travail.

 

Evaluer les pratiques en vue de les faire évoluer :

- le recours à la relecture éthique de situation comme moyen d’évolution des pratiques et d’élévation de la réflexion individuelle et commune,

- comment et dans quel contexte se déroule une relecture éthique de situation ?

 

Perspectives :

- que retenons-nous de ces deux journées ?

- que pouvons-nous mettre en œuvre concrètement, dès à présent et progressivement, au cœur de nos pratiques ? 

Formateur

Walter Hesbeen, infirmier et docteur en santé publique, responsable pédagogique du GEFERS (Groupe francophone d’étude et de formation en éthique de la relation de service et de soin), Paris et Professeur invité à l’Université catholique de Louvain (Belgique). Conseiller à laCommission qualité de la Fédération de l’Aide et des Soins à Domicile (FASD), Rédacteur en chef de la revue Perspective soignante.

2017
   
Durée et horaires : 14 heures
Tarif : nous consulter
2018
   
Lieu et dates: exclusivement sur site en cours de planification
Durée et horaires : nous consulter
Tarif : nous consulter
Code DPC :
0000
Orientation :