Auto rééducation guidée et kinésithérapie des affections neurologiques en phase chronique

Objectifs

L’objectif principal est de conduire les participants à découvrir et intégrer le concept de masseur-kinésithérapeute entraineur-éducateur dans le cadre de la réadaptation des personnes souffrant de déficiences neurologiques au stade chronique  avec pour modèle l’AVC (le concept n’est pas réservé à la personne hémiplégique et peut s’appliquer dans le cadre de l’accompagnement et la réhabilitation de toute personne porteuse de déficience neurologique occasionnant des séquelles notamment motrice).

Pour ce faire le thérapeute doit être en capacité d’évaluer les besoins, les attentes, les connaissances et les représentations du patient et de son entourage et d’envisager des méthodes, des modalités et des exercices dans la pratique d’un suivi chronique permettant de répondre à cet enjeu. En ce sens le concept d’auto-rééducation positionnant le thérapeute dans une posture éducative entre pleinement dans la dynamique d’éducation thérapeutique

Public concerné

Contenu

Exemple à propos de l’AVC :

Contexte : l’AVC est la 1°cause de handicap en France ; il devient celui de la famille, avec une sensation d’abandon du monde médical lors du retour à domicile (Joublin, 2010). Se pose alors le problème de la filière de soins des patients post AVC, déficitaire à tous les niveaux (Rapport Ferry Lemonnier, 2009). En phase chronique les kinésithérapeutes en libéral ont peu de temps pour suivre ces patients. Pourtant Sandra et Olney (2006) ont mis en évidence que l’observance des exercices post AVC est difficile pour eux, et les résultats meilleurs s'ils sont supervisés.

Concept de l’Entraineur-Educateur : Le kinésithérapeute devient :

-  un (i) Entraineur car il apprend les exercices au patient, le soutient dans ces efforts dans un suivi à long terme, l’aide à évaluer ses résultats. (ii)

- Educateur car le patient et son entourage doivent être capable de gérer la maladie et ici les exercices. (Assal, Gatto). Changer le mode d’accompagnement des patients chroniques est un enjeu majeur, et les patients n’ont pas l’habitude de cette posture. Ce changement doit être initié dès le séjour en structure de rééducation pour permettre une pérennisation de la dynamique.

« Contrat d’Auto-rééducation Guidée »

- La mise en place de contrat d’exercices à faire à la maison, (marche quotidienne luttant contre la sédentarité …), peut se construire en partenariat kiné-patient (Gracies). Des livrets (France AVC) et autres outils peuvent faciliter ces mises en place. Le kinésithérapeute propose, suit, guide ceprogramme, accompagne, encourage, régule le patient. Celui-ci devient l’acteur de sa rééducation et le co-auteur.

Mise en pratique

- Comment proposer ce type de contrat ?  Quelles approches d’entrainement proposer, en individuelle ou en groupe ? Quels supports et feed-back motivant le patient utilisés ? Comment évaluer les résultats ? 

Formateur

Mme Claire MARSAL– CDS en kinésithérapie – Paris

2017
   
Durée et horaires : 2 jours
Tarif : nous consulter
2018
   
Lieu et dates: exclusivement en intra muros
Durée et horaires : nous consulter
Tarif : nous consulter
DPC :
FIF : Orientation 11 des MK