Comprendre et agir de manière ajustée : la sclérose en plaques

Objectifs

Signifiant (stigmatisant)  souvent le handicap chez l’adulte jeune, la SEP, fait peur.   Avec une prévalence forte dans la région Est, les équipes d’aide et de maintien à domicile sont ainsi régulièrement et souvent dans le long terme, mises à contribution pour accompagner ces personnes. Cet  accompagnement n’est pas aisé en raison de la très grande variabilité des troubles qu’ils soient visibles mais également  invisibles ou peu connus.                                                     

Par ailleurs, cet accompagnement se révèle souvent difficile de part les situations humaines vécues (trajectoire de vie souvent brisée,  avenir incertain en raison du caractère évolutif de la maladie …).

La formation, conduite par un kinésithérapeute expert dans l’accompagnement des maladies neurologiques a pour objectif,  par une bonne compréhension de la maladie et de ses  conséquences, de permettre aux participants de décliner des attitudes tant techniques que relationnelles ajustées aux particularités de la maladie.

Contenu

La SEP : bien comprendre la maladie et chasser les idées fausses :   

-quelques notions relatives à l’épidémiologie et à l’actuel des connaissances sur les  origines de   la maladie,                                                                                                                                               

-les différentes formes de la maladie et les évolutions potentielles,                                                            

-les traitements hier, aujourd’hui et à venir,                                                                                            

-manifestations possibles de la maladie à ses débuts.

 

Focus sur quelques situations de handicap dans le cadre de la SEP :  

-la fatigue comme facteur handicapant : quelle approche, quelles stratégies pour conjuguer avec elle,                                                                                                                                                      

-les troubles de la motricité et du tonus : quelles attitudes adopter face aux « raideurs »,                          

- troubles sphinctériens : comprendre les signes rapportés et les traitements proposés.

Les aspects méconnus de la maladie perturbant la relation :    

- roubles cognitifs et dysexecutifs : quelles manifestations dans le quotidien et quelle attitudes possibles,                                                                                                                                      

les troubles dits «  comportementaux » : découvrir les  perturbations émotionnelles potentielles et leurs incidences dans la relation pour être ajusté(e).

Formateur

M. Jean François MULLER– CDSS en rééducation - Mulhouse

2017
   
Lieu et dates: 10 mai 2017 - session planifiée en attente de confirmation-
Durée et horaires : 7 heures
9H – 17H00
Tarif : 220 euros (frais de dossier inclus)
2018
   
Lieu et dates: Mulhouse en cours de planification
Durée et horaires : nous consulter
Tarif : nous consulter
Code DPC :
Orientation :